Joël Moens de Hase

 

En trame de fond, des milliers de fragments photographiques de courbes féminines. En avant-plan, une image emplie d’intensité, un symbole d’intimité, un visage. Les photomosaïques de Joël Moens de Hase naissent en 2011. Elles sont rapidement remarquées par un public national et international, très réceptif. Cet art digital alternatif, contemporain du pixel art et du pointillisme, étonne et séduit par l’originalité et l’esthétisme de son concept. Il est témoin de son temps. Il provient d’innombrables sources différentes mais surtout, de la libération d’un esprit futuriste, celui de cet artiste belge né en 1959. Un véritable hommage à la sensualité, une explosion de couleurs qui libère l’imagination et attise les sens.

c’est la femme avec un grand F qui y est représentée. Divine et créatrice, sujet et/ou objet de désir. Mais aussi, la femme libre. Libre de disposer d’elle-même. Libre de s’offrir à Dieu comme la nonne dans ‘Adoration’ ou bien à soi-même. Libre d’être une mère et une maîtresse à la fois ou ni l’une ni l’autre… En transparence, c’est l’amour que Joël Moens illustre dans ses tableaux et la diversité des formes que cet amour peut épouser.

Deauville 2017
le désir est l'essence même de l'hom
Sensual delight 2017
Positive emotions 2018
Double adoration 2018
Adoration orange 2018
En voir plus